Les bougies auriculaires

Le bien-être par les oreilles

 

L'APPLICATION DES BOUGIES AURICULAIRES EST UNE EXPÉRIENCE AGRÉABLE ET RELAXANTE.

 

De par sa constitution, la cire d'abeilles apporte la force de vie et de santé.
La chaleur se reflète doucement et agréablement à l'intérieur de la bougie : il se fait une vitalisation énergétique des points d'acupuncture et des zones réflexes de l'oreille externe. La douce chaleur qu’elles dégagent, procure une sensation de relaxation très agréable dans la zone oreilles-front-sinus. L’énergie peut ainsi mieux circuler dans cette zone. 

 

HISTORIQUE

La bougie d'oreille est une ancienne méthode thérapeutique des premiers habitants d'Amérique du Nord et du centre (notamment la tribu des Hopi). Les Indiens Hopi sont un des peuples amérindiens les plus anciens. Ils ont longtemps vécu dans le nord de l’Arizona, en Californie et au sud du Nevada. 


La légende rapporte que les Indiens Hopi auraient été les premiers à utiliser les bougies d'oreilles, pour leurs multiples propriétés, notamment nettoyantes, relaxantes et énergétiques.

 

Les peuples d'Asie les auraient également utilisées. 

L’usage s’est répandu : elles sont aujourd’hui, très pratiquées en Occident.

BIENFAITS

L’objectif principal  consiste à améliorer le système énergétique du corps, travaillant sur les points d’acupuncture dans l’oreille.


La bougie est aussi extrêmement efficace pour agir en cas de sinusite, otite, migraine, excès de cérumen, acouphènes, etc. C’est aussi une bonne méthode pour favoriser la relaxation.


-  Effet calmant sur des sujets stressés, surexcités, sur les enfants qui sont quotidiennement à un niveau de bruit élevé.

 - Hygiène naturelle des oreilles.

Les utilisateurs décrivent ainsi les bienfaits qu'ils retirent d'une ou plusieurs applications de :

- « Chaleur douce et agréable au niveau du conduit auditif ;

- Sensation de détente, de calme dans un grand nombre de cas, disparition parfois de certains  bruits auriculaires ;
- Sensation de tête légère ;
- Ouïe plus fine, perceptions de chuchotements ;
- Sensation de propreté par l'élimination des déchets ;
- Stimulation des zones réflexes et des points d'énergie ;
- Dégagement des sécrétions, des fosses nasales, des sinus. »

 

Conseillé  soit 1 fois par mois soit tous les 2 mois ou aux changements  de saison.

 

CONTRE-INDICATION

Elle est à déconseiller en cas de perforation du tympan, de chirurgie auriculaire récente, de paracentèse et d'allergie aux composants.

MODE D'ACTION

Il s'agit d'une bougie creuse, d’environ 20 cm, faite de cire d'abeille naturelle qui imprègne une toile de coton (non blanchie au chlore).

 

La personne qui reçoit le soin, pose sa tête sur une surface horizontale, afin que la bougie soit bien verticale.  

Une extrémité de la bougie est introduite à l’entrée du conduit auditif, et l’autre extrémité est allumée. 
La personne est accompagnée par la praticienne, sa tête et son épaule protégées par un disque protecteur.

En brûlant, la flamme produit un effet cheminée : l’air froid contenu dans la bougie est chauffé, il monte à l’intérieur du cylindre, ce qui crée une légère dépression à la base de la bougie et dans l’oreille. Cela est nettement perceptible au niveau des sinus et de toutes les cavités de la tête. On y trouve une sensation d'allègement. Cette chaleur favorise la détente des muscles temporaux et frontaux.
Les impuretés, en particulier, les excès de cérumen sont ramollis par la chaleur, les sécrétions auriculaires sont alors aspirées en douceur vers l'extérieur de l’oreille.

En aucun cas, les bougies auriculaires ne se substituent aux avis et traitements médicaux.